Les vertiges post-COVID sont présents dans 2% jusqu’à 7% des cas après une hospitalisation pour le Covid-19, alors que la prévalence chez les personnes non hospitalisées est de moins de 2%. Les personnes souffrant de vertiges post-COVID décrivent leurs symptômes comme un étourdissement ou un manque d'équilibre. 

Comment tester ? 

Une hypotension orthostatique (baisse de la tension artérielle en position debout) doit toujours être recherchée puis, selon l'évaluation clinique, des tests peuvent être recommandés pour les vertiges. Dans certains cas, des spécialistes en otorhinolaryngologie (ORL) effectuent des tests du système vestibulaire, dans d'autres cas, les neurologues suspectant des causes sous-jacentes peuvent demander des imageries cérébrales. Les tests restent rares dans la plupart des cas de vertiges post-COVID.

Et le traitement ? 

Une fois évalués, les vertiges sont traités selon la cause sous-jacente. Si un dérèglement du système vestibulaire est identifié, la physiothérapie vestibulaire ou des exercices à effectuer à domicile peuvent aider dans le soulagement des symptômes.