Les fourmillements, lancées, neuropathies, brûlures ou autres sensations bizarres sont présentes dans 2% des cas post-COVID (également appelés long Covid ou Covid long) sept à neuf mois après l’infection. Dans les études menées aux HUG, 1% des femmes et 4% des hommes non hospitalisés pour le Covid-19 ont rapporté des sensations bizarres, dont des maux de tête chez 0.5% des personnes entre 18 et 39 ans, 4% des personnes entre 40 et 59 ans et 0% des personnes de 60 ans et plus. 

Comment tester ? 

Une anamnèse détaillée évalue largement ces symptômes. Il n'existe pas de test à ce jour qui trouve la cause ou des déficits expliquant ces symptômes. En règle générale, les résultats d'électroneuromyographie (ENMG), qui mesure l'activité électrique des nerfs et des muscles, ou de doppler, qui explore les vaisseaux sanguins, sont normaux. Ils ne sont donc pas indiqués dans cette situation.

Et le traitement ? 

A ce jour, il n'existe pas de traitement spécifique pour les neuropathies post-COVID. En règle générale, si les symptômes sont fréquents et si d’autres causes sous-jacentes – comme des déficits vitaminiques, un déficit en fer ou la dysfonction de la thyroïde – ont été éliminées, les neuropathies sont traitées par des médicaments prescrits par votre médecin traitant ou un neurologue. Ces médicaments ont pour but de diminuer ou masquer les neuropathies mais n’adressent pas la cause sous-jacente qui reste à l’étude. L’acupuncture pourrait soulager les symptômes dans certains cas.