Les palpitations sont présentes dans 3% des cas post-COVID (également appelés long Covid ou Covid long), sept à neuf mois après l’infection. Dans les études menées aux HUG, 4% des femmes et 2% des hommes non hospitalisés pour le Covid-19 ont rapporté des palpitations, dont 3% des personnes entre 18 et 39 ans, 5% de celles entre 40 et 59 ans et 0.3% des 60 ans et plus. 

Comment tester ? 

Les palpitations peuvent être évaluées d'abord par un électrocardiogramme, ainsi qu'un Holter (surveillance de la fréquence cardiaque en ambulatoire sur 24-48 heures). Selon la suspicion sous-jacente, votre médecin traitant ou cardiologue pourrait recommander des tests complémentaires comme une échographie cardiaque, un test de la fréquence cardiaque en position couchée et debout ou un test d'effort. Une des causes des palpitations pourrait être une sorte de dérèglement du système qui contrôle la fréquence cardiaque ou ce qu'on appelle une dysautonomie ou intolérance orthostatique. 

Et le traitement ? 

Selon la cause des palpitations, le traitement peut varier. En règle générale, si aucune cause n'est identifiée, adaptez votre activité physique et votre quotidien afin d'éviter des efforts intenses ou prolongés qui peuvent aggraver ces symptômes.